Zé l'été 2013 - Épisode 7

Zé l'été - Batucada Zé Samba
© Tous droits réservés

Zé l'été 2013 - Épisode 7

Zé l'été
© Tous droits réservés

Nous en avions rêvé et ce jour est arrivé : pas d’activités de la journée !!! Nous restons au chalet à faire la sieste, bouquiner et pour les plus intrépides, préparer le colombo. Ce colombo, préparé avec soin par Loran et Xo, nous le dégustons au moment du déjeuner; un vrai délice. Pour parfaire le tout, Marc se lance dans la préparation d’un gâteau au chocolat, une merveille de diététique (œufs montés en neige à la main s’il vous plait, chocolat et beurre) qui ravira notre palais au petit déjeuner le lendemain!

 

Plus tard dans la journée, l’essaim se sépare. Une partie des abeilles décide de rester au chalet afin de profiter du calme, de recharger les batteries après cette grosse semaine, de se balader tranquillement.

L'autre partie des abeilles décident de reprendre la route (1h30 tout de même) afin de rejoindre nos Zamis de Batakoa à Montmaur. Cette fois nous jouerons sous leur couleur. Crayon a amené des tee-shirts ornés de spirales. Il va falloir s’en montrer digne.

Batakoa et Zé Samba - Zé l'été 2013
© Tous droits réservés

Nous arrivons dans ce petit village, où les abeilles avaient été hébergées l’an dernier, fief de Batakoa.

Ils célèbrent les 30 ans du comité des fêtes au cours d’un long week-end de musique, de jeux et de bal.

Batakoa ouvre les hostilités ce vendredi en défilant à travers les ruelles, charmantes, mais très pentues. Pour de pauvres abeilles parisiennes, défiler dans ces rues va être une mise à l’épreuve pour tous nos petits muscles.

Nous les rejoignons à 19h. Les notables prennent la parole et nous voilà partis. Un tempo de folie et une rue qui monte et une autre qui descend et une course dans une pente, tout ça en rythme et en dansant. Nous nous accrochons comme nous pouvons et c’est déjà la fin.

Nous voilà revenus à notre point de départ. Sur la petite place se dressent de grandes tables pour un apéro destiné à tous. On recharge les batteries et Batakoa nous propose de les rejoindre pour prolonger ce super moment en allant jouer un peu plus haut dans un camping tenu par une batakouette.

Et on est reparti. Erwan, toujours à l’écoute des envies de chacun, propose de commencer ce set en samba-reggae. On est bien là, nous ça nous connait le samba-reggae. Mais les Batakoa, ça les démange, et nous voilà repartis de plus belle à un rythme effréné pour le plus grand plaisir de tous.

Cette soirée mémorable s’achève, comme souvent, en se posant autour d’un (ou plusieurs) verre. On discute, on tisse des liens, on se parle de nos vies respectives et surtout on se dit « mais quel dommage d’attendre un an pour recommencer ! On va se manquer ». Alors prend forme l’idée folle que ces Spirales des Alpes viennent à Paris dans l’année pour se revoir, pour revivre des moments de communion musicale, pour le plaisir de les revoir, pour qu’ils rencontrent les autres abeilles, qu’elles vivent aussi ces moments précieux. Bref que l’on prolonge un peu les vacances !

 

Nous rentrons vers 2h du matin, fourbus, affamés mais heureux. Les Abeilles restées au chalet dorment profondément et nous, en essayant de faire le moins de bruit possible, nous faisons un sort au colombo.

Zé l'été - Batucada Zé Samba
© Tous droits réservés

Écrire commentaire

Commentaires : 0