En dehors de l'alluzion au bruit produit par une abeille pendant son vol, qui correspond bien à Zé Samba ; de nombreux aspects de la vie des abeilles illustrent bien les valeurs que nous defendons, et les objectifs vers lesquelles nous voulons tendre.

 

"L'homme n'était pas destiné à faire partie d'un troupeau comme un animal domestique, mais d'une ruche comme les abeilles."

Emmanuel Kant

 

© Association Zé Samba
Street-Art

Une ruche / une batucada n’est pas un simple rassemblement d’individus qui, en tant que tels, se comportent comme s’ils vivaient isolés. Lorsque les abeilles / les sambistes accomplissent une tâche collective, elles / ils coordonnent leurs actes de telle sorte que l’œuvre réalisée est cohérente. L’acte de l’une d’elles déclenche une réponse adaptée d’un autre individu et ainsi de suite.

Les tâches accomplies au seins de la ruche / du groupe sont réalisées à tour de rôle par ses membres. Aucune activité n’est l’exclusivité d’une caste particulière, au cours de sa vie, chaque abeille / musicien aura ¨touché un peu à tout¨.

 

 

"Si l'abeille disparaît, l’humanité en a pour quatre ans"

Albert Einstein

 

 

l'abeille Zé Samba
© Association Zé Samba

Comme toute organisation, la société des abeilles / l'orchestre repose sur deux principes : la distribution du travail entre ses différents membres, et la coordination de toutes les facultés individuelles. Ainsi, dans une colonie d’abeilles / une batucada, tous les individus sont tributaires les uns des autres, et sont incapables de subsister par eux-mêmes.